Un amoncellement de carcasses de phoques, de poulpes, d’oursins recouvre plusieurs kilomètres de côtes de la péninsule du Kamtchatka (extrême-orient russe) depuis plusieurs jours. Du pétrole et du phénol ont été retrouvés dans l’eau.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici