A force de voir leurs bêtes attaquées par le loup, certains éleveurs exaspérés souhaiteraient la disparition du prédateur réintroduit en France. D’autres préfèrent protéger leur troupeau… Extrait du magazine “13h15 le dimanche” du 4 octobre 2020.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici