Dans la nuit de lundi 5 à mardi 6 octobre, l’Assemblée nationale a voté l’autorisation, dans certains cas, des néonicotinoïdes interdits depuis 2018.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici