Le retour de ce type de pesticide réputé tueur d’abeilles, interdit en 2018, est destiné à sauver la filière de la betterave. Un rétropédalage qui ne convainc pas, même au sein de la majorité.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici