La ministre de la Transition écologique, Julien Denormandie, veut donner un peu de répit aux betteraviers en réintroduisant momentanément les néonicotinoïdes. Un texte de loi qui fait débat, dénoncé par le journaliste Martin Boudot, auteur de Toxic Bayer, la face cachée du laboratoire le plus puissant du monde.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici