L’année 2020 pourrait détrôner 2016 comme année la plus chaude jamais enregistrée, selon le service européen Copernicus. Et « il reste trois mois pendant lesquels tout peut arriver », selon un expert.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici