Le glyphosate restera autorisé, pour le moment, là où les alternatives non chimiques ne sont pas possibles à court terme.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici