À peine le débat terminé sur les néonicotinoïdes, censés protéger nos betteraves, un autre débat se profile : celui de l’avenir de la forêt française, fragilisée par le réchauffement climatique et les maladies.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici