Dans une lettre adressée lundi au chef de l’État, les 150 signataires indiquent avoir le “sentiment de manquer d’un soutien clair et défini de la part de l’exécutif”.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici