La suspension par le tribunal de Paris de la vente des titres d’Engie ne représentera probablement pas un véritable obstacle pour Veolia. Mais la désactivation du mécanisme mis en place par Suez pour protéger ses activités dans l’eau en France semble bien plus compliquée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici