Si les techniques médicales s’améliorent et que des leçons ont été tirées de la crise du printemps, les établissements restent confrontés à un goulot d’étranglement en termes de personnel.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici