Inquiets, les 150 citoyens ont écrit au chef de l’Etat pour rappeler son engagement à traduire leurs propositions dans la loi. Il y aura « des ajustements », leur a répondu Emmanuel Macron.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici