« L’huile de palme et l’huile de soja sont les pires biocarburants pour la planète, car ils provoquent directement la destruction des forêts tropicales. Mais les autres ne sont pas en reste. Une bonne partie des betteraves à sucre, par exemple, servent à faire du bioéthanol, obtenu par fermentation. Le biocarburant est donc l’une des raisons du retour des néonicotinoïdes [les « pesticides tueurs d’abeilles »] dans nos champs. »

Cet article Comment Total a contourné l’interdiction d’utiliser l’huile de palme dans les biocarburants est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici