« Les maladies non transmissibles ont joué un rôle critique dans le million de morts causé par le Covid-19 », analyse un rapport publié dans la revue scientifique The Lancet, qui évoque une « syndémie », c’est-à-dire la conjonction de plusieurs urgences sanitaires. L’obésité, l’hyperglycémie et la pollution atmosphérique sont pointées du doigt.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici