Chaque jour, 200 femmes succombent à des maladies cardio-vasculaires en France. Informer est d’autant plus crucial que leurs symptômes d’infarctus sont différents de ceux des hommes.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici