Avoir des cycles anarchiques ou très espacés traduit un trouble hormonal associé à un risque accru de mort précoce.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici