La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par Bayer contre une décision de 2019, qui reconnaissait Monsanto responsable du dommage causé à l’agriculteur Paul François. La justice doit désormais statuer sur les dommages et intérêts qu’il réclame.

 

Lire l’article

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici