La Cour de cassation a rejeté ce mercredi le recours de la firme américaine, dans ce procès initié en 2007, et a ainsi donné raison définitivement à l’agriculteur empoisonné par le produit Lasso et aujourd’hui épuisé.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici