Une part des aides directes versées aux agriculteurs dans le cadre de la réforme de politique agricole commune (PAC) sera versée pour récompenser leurs efforts écologiques. La FNSEA veillera à ce que « ces règles s’appliquent à l’ensemble des pays européens », explique Christiane Lambert.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici