Le parc d’attraction va installer, à l’horizon 2023, 67.500 panneaux photovoltaïques au-dessus d’un parking de près de 10.000 places. Cette centrale solaire, grande comme 24 terrains de football, doit contribuer à la réduction d’environ 750 tonnes de CO2 émises par an au sein du territoire où le parc est implanté. Le projet est piloté par une PME montpelliéraine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici