La mer de Laptev, en bordure de l’océan Arctique, n’a toujours pas formé ses glaces à la fin octobre. C’est la première année, depuis le début des relevés climatiques, que le gel annuel tarde autant à venir. Une situation alarmante, préviennent des scientifiques.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici