Sept militants de la lutte climatique, qui ont décroché des portraits du chef de l’Etat dans trois mairies parisiennes en février 2019, sont passés devant la Cour d’appel de Paris, jeudi 22 octobre.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici