Un contrôle « inopiné » le 19 octobre « a confirmé que des manquements majeurs au sein de l’établissement mettaient en danger les animaux », a expliqué le ministère de la Transition écologique.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici