Une victoire après quinze longues années de combat : celle du céréalier charentais Paul François. Il avait été intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé les vapeurs d’un herbicide fabriqué par la firme Monsanto, rachetée depuis par le groupe Bayer. La Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi formé par la multinationale…

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici