Selon The Guardian, des quantités inhabituelles de méthane ont été enregistrées au-dessus de l'Arctique. Cette ''découverte'' demande encore à être validée. Elle nous alerte néanmoins sur l'impact des émissions de ce gaz sur l'effet de serre.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici