Une enquête montre que les experts du climat prennent en moyenne plus souvent l’avion que leurs collègues d’autres disciplines scientifiques. Mais ils font plus d’efforts pour réduire leur empreinte carbone.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici