Entre l’arrêt des ventes de produits «non essentiels» dans les commerces et supermarchés, et l’arrivée de deux grands messes de la consommation (le Black Friday et Noël), les plateformes de vente en ligne se portent au mieux en ce début du second confinement. Pourtant, le e-commerce a un impact important sur l’environnement que les internautes ne devraient pas négliger.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici