Les médecins, infirmiers et pharmaciens qui le proposent doivent pouvoir réaliser le prélèvement nasopharyngé en toute sécurité. Pas toujours évident.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici