Il a pris le parti de vivre dans une cabane en haut d'un chêne pendant plusieurs mois. Une manière, pour nous qui sommes confinés, de prendre de la hauteur ? L'écrivain, voyageur et ancien berger Edouard Cortès est notre invité.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici