Dans un courrier envoyé au PDG de Veolia, le président de Suez, Philippe Varin, réaffirme l’insuffisance des éléments d’information transmis par le leader mondial du traitement de l’eau et des déchets à Suez. Alors que les échanges continuent de se tendre entre les deux groupes, il répète aussi son refus de désactiver la fondation de droit néerlandais qui fait obstacle au projet de fusion de Veolia.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici