Les énergies renouvelables ne constituent pas le seul levier pour accélérer la transition énergétique. De nombreuses sources de chaleur déjà présentes dans les villes peuvent être récupérées et réinjectées dans le réseau urbain. Grâce aux technologies existantes, la récupération de cette chaleur, aujourd’hui perdue, permettrait de diminuer de 20% la consommation de chaleur et climatisation des bâtiments collectifs, estime une étude de l’Institut national de l’économie circulaire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici