Cette augmentation du seuil autorisé de la destruction des loups fait du « tir de défense simple » une réponse systématique à la proximité des loups près des troupeaux. Pourtant, l’augmentation des tirs s’est accompagnée d’une hausse des attaques sur les troupeaux : la méthode est donc un échec patent pour protéger les animaux des éleveurs.

Cet article Le gouvernement augmente l’autorisation de tirs sur les loups, menaçant la survie de l’espèce est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici