La juridiction de second degré doit décider le 19 novembre si elle confirme une décision du juge des référés qui a suspendu les effets de la cession à Veolia des part détenus dans Suez par Engie. Les parties au procès ont détaillé leurs arguments lors d’une audience tendue.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici