Le gouvernement a publié un amendement afin de réviser des contrats passés il y a plus de dix ans entre l’Etat et les producteurs d’énergie photovoltaïque. En quête d’économies, il estime que certains de ces producteurs bénéficient aujourd’hui d’une rentabilité excessive au détriment du contribuable et d’autres énergies renouvelables et souhaite donc réduire son soutien. En face, c’est toute une filière qui fustige cette réforme. Les professionnels du secteur redoutent les faillites, mais aussi le durcissement des financements et la frilosité des investisseurs sur les projets futurs, pénalisant toutes les filières des énergies renouvelables.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici