Le tribunal administratif de Montreuil a annulé partiellement l’arrêté permettant au chantier de la liaison directe vers l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle de déroger aux règles de protection des animaux et de leurs habitats.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici