Les émissions d’oxydes d’azote et de particules fines ont chuté de 20 % les premiers jours du reconfinement en Île-de-France. Lors du confinement de mars, cette baisse était de l’ordre de 70 %.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici