Près de Grenoble, 5000 m2 de terres cultivables, posées au milieu d’un quartier populaire, sont menacées par un projet immobilier. Alors qu’habitants et militants écolos se mobilisent depuis des mois pour leur sauvegarde, le chantier a débuté aux premiers jours du confinement.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici