L'ordre, qui a pris en compte la plainte d'une société scientifique, peut prononcer des sanctions allant jusqu'à la radiation. Me Fabrice Di Vizio, défenseur du célèbre professeur, évoque «l'acharnement d'une frange radicale de médecins».

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici