Les députés ont adopté, en première lecture, l’amendement publié par le gouvernement visant à réviser à la baisse des contrats passés il y a plus de dix ans entre l’État et des producteurs d’énergie photovoltaïque. Une réforme qui provoque la colère des acteurs de la filière, qui craignent un risque systémique sur toutes les énergies renouvelables.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici