Restrictions sanitaires obligent, les participants se retrouvent en visioconférence et proposent ainsi une alternative à la 26ème édition de la COP officielle, initialement prévue au Royaume-Uni.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici