Selon les travaux d’une équipe de recherche britannique, les climatologues sont les scientifiques qui prennent le plus l’avion. Pourtant les rapports du GIEC alertent sur la part croissante des émissions de du transport aérien. Et les chercheurs veulent remédier à cette contradiction.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici