« On ne prétend pas à l’autosuffisance alimentaire. Notre but est avant tout la sensibilisation à l’écologie et au partage » explique Jeanne. « On aimerait que les gens prennent conscience que la nourriture ne pousse pas dans les supermarchés. Qu’ils comprennent qu’il est juste de la partager de manière équitable et gratuite ».

Cet article Un collectif de « Jardinières Masquées » crée des potagers urbains à Tours est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici