Comme dans une forêt sauvage, Yoann veut organiser les plantations en différentes strates avec une densité forte pour avoir des fruits et légumes de saison, des fruits à coque, des plantes médicinales, du bois et du fourrage pour les futurs animaux, du miel, des œufs et même de la spiruline qui sera elle cultivée dans un ancien pressoir à vin transformé en bassin.

Cet article Landes : Forêt de Higas, la création d’une des plus grandes forêts comestibles d’Europe est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici