Alors que l’exécutif annonce la création d’un « délit d’écocide », les défenseurs de l’environnement sont partagés sur l’efficacité réelle de ce nouvel outil juridique. « L’Obs » a recueilli les avis des présidents d’associations Arnaud Schwartz et Marine Calmet.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici