Cousin est-asiatique du renard, le chien viverrin parait encore plus rusé que ses pairs européens et pourrait bien être le “prochain nuisible non originaire de Grande-Bretagne”, titre The Guardian. Un statut qu’il doit à sa grande capacité d’adaptation.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici