« Plus petits que les mers et les océans, [les lacs] réagissent plus rapidement aux effets des changements environnementaux, indique dans un communiqué l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), qui a participé à l’étude. Ils représentent ainsi de véritables sentinelles des impacts du changement climatique sur les écosystèmes. »

Cet article Le changement climatique asphyxie de plus en plus la vie dans les lacs est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici