Le bras de fer entre Paris et Bruxelles sur l’intégrité du groupe EDF se poursuit. Même si les négociations continuent, les chances de voir la réorganisation d’EDF aboutir avant les prochaines élections présidentielles paraissent très minces.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici