Plus de 4,5 tonnes d’animaux morts ont recouvert les plages du Mar Menor en Espagne depuis le 16 août. Les chercheurs sont divisés sur les causes mais les habitants alertent sur les déversements de nitrates et dénoncent l’inaction des autorités publiques…

Lire l’article

 

 

Article précédentLa terre s’est tue
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici