7:11 - jeudi décembre 8, 2016

Qualité de l’eau en France : agir maintenant pour les générations futures !

Lu 761 fois Philippe Boury 0 réaction
image-06-03-24-15-20-14-ok

L’eau que nous consommons est de bonne qualité, mais cela va-t-il durer ?

C’est la question qui ressort de la grande enquête menée par la Fondation France Libertés et le magazine 60 Millions de consommateurs, « Qualité de l’eau – Opération transparence« . Les résultats confirment l’inégalité d’accès à une eau de qualité en France.

Les analyses effectuées révèlent en effet des traces de pesticides et de médicaments jusque dans certaines eaux en bouteilles.

La ressource en eau n’est épargnée nulle part… et l’inquiétude reste réelle.

Emmanuel Poilane, le directeur de France Libertés.

« Trouver des micro-traces de résidus dans les eaux en bouteille est une surprise. Cela doit nous poser des questions sur nos activités humaines… les médicaments, l’agriculture… Il faut changer nos modes de fonctionnement pour être plus respectueux de la nature. »

Malgré les contrôles, les polluants restent présents, comme l’atrazine, un désherbant soluble dans l’eau. Très persistant dans l’environnement, il est pourtant interdit depuis 2001. Un phénomène qui doit faire prendre conscience de l’enjeu à changer nos comportements pour les générations à venir…

Emmanuel Poilane.

« Le temps humain n’est pas le temps de la reconstitution de la ressource en eau. Trouver des traces de polluants plus de 10 ans après n’est pas étonnant. Il faut que l’on s’intéresse au temps long. L’engagement politique sur la protection de la ressource ne doit pas être vu comme quelque chose d’immédiat pour l’immédiat, mais comme quelque chose qui se construit maintenant pour les générations futures. C’est une réflexion sur notre société, et sur la façon dont on souhaite mettre en œuvre une autre civilisation, pas seulement pour nous mais pour nos petits enfants. »

Changer nos pratiques afin de préserver la ressource, c’est l’objet du manifeste que publie France Liberté et 60 millions de Consommateurs…

Mieux partager les informations, mettre à plat les normes de qualité, accentuer la solidarité entre les territoires, telles sont les urgences demandées par les deux organisations qui réclament également l’organisation d’assises nationales de l’eau, afin de mener une réflexion sur le long terme sur la gestion de la ressource.

Un manifeste sur lequel nous reviendrons la semaine prochaine.

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
image-13-03-16-18-02-05-ok

Journée Mondiale de l’eau – 22 mars 2013 : La coopération à l’honneur !

image-07-10-26-14-47-55-ok

Solidarit’eau Suisse : solidaire du développement

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire