4:06 - mardi septembre 27, 2016

Demain, un film pour réinventer le monde

Lu 12969 fois Philippe Boury 0 réaction
© Demain le Film
© Demain le Film

Le monde est en crise. Les solutions existent. Un film veut leur donner un visage.

« Demain », réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, veut s’attacher à mettre en lumière ces solutions pour montrer à quoi notre société pourrait ressembler, demain.

Crises écologiques, crises économiques, crises sociales… Le monde dans lequel on vit enchaine les dérèglements. Beaucoup de choses ont été tentées pour résoudre ces crises, mais sans jamais vraiment parvenir à renverser la tendance. Peut-être parce que les solutions envisagées ne s’écartent pas assez des schémas traditionnels de notre société entièrement tournées vers la consommation, le profit immédiat et le culte de la croissance.

Pourtant, aux quatre coins du globe, des initiatives se multiplient. Des citoyens de tous horizons imaginent un autre monde, une autre société, plus respectueuse de l’homme, de la planète, de notre futur.

C’est pour donner de l’écho aux engagements de ces révolutionnaires de l’ombre, que Mélanie Laurent et Cyril Dion se lance aujourd’hui dans la réalisation d’un film entièrement dédié à ces militants du quotidien.

Porte parole du Mouvement des Colibris aux cotés de Pierre Rabhi, et directeur du magazine Kaizen, Cyril Dion a longtemps exploré les alternatives à notre société. Aux Colibris ou pour les besoins du magazine Kaizen, il s’attache à donner du sens et du retentissement aux solutions locales qui s’attaquent au désordre global, pour paraphraser le film de Coline Serreau auquel il a participé.

Mélanie Laurent, elle, est engagée depuis de nombreuses années aux cotés de Greenpeace ou de la Fondation France Liberté Danièle Mitterrand. A coté de son métier d’actrice et de réalisatrice, elle s’est engagée par exemple pour dénoncer les ravages provoqués par la surpêche.

Forts de leur expérience et de leur motivation, Cyril et Mélanie tentent aujourd’hui de donner une autre dimension à ces actions du quotidien. Au travers d’un film, « Demain », ils veulent donner un visage à ce monde meilleur en construction. « Nous avons besoin d’imaginer le futur, de le rêver, pour le mettre en œuvre. Et rien n’est plus puissant que le cinéma pour y parvenir », affirment-t-ils. Et de citer Mohammed Yunnus, prix Nobel de la Paix, pour qui « seule l’élaboration de cette nouvelle vision du futur, à partir des solutions du présent, sera assez puissante pour entraîner un grand nombre d’habitants de la planète dans la construction d’une société nouvelle ; à l’instar de ce que le rêve du progrès a suscité au XXe siècle. »

© Demain le Film

© Demain le Film

« Demain » part donc à la rencontre des expériences les plus abouties dans tous les domaines : agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie. A partir de ces expériences, nos globe-trotters vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir. Pour cela, ils vont sillonner 9 pays : la France et l’île de la Réunion, le Danemark, la Finlande, l’Inde, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Suisse, la Suède et l’Islande, pour raconter l’histoire de ce monde rêvé. Mais pas en se gargarisant d’utopie, mais en mettant bout à bout les solutions déjà abouties qui démontrent que ce monde est possible.

Mais un tel projet à un coût. Et parce qu’ils souhaitent rester indépendant de tout lobbying économique, afin de pouvoir être totalement maitre d’œuvre de leur film, du scénario au montage en passant par le tournage, ils font appel à un financement participatif par le biais de la plate forme « Kiss Kiss Bank Bank ». Car malgré le soutien de partenaires télé et cinéma, le budget du film, évalué à 950 000 €, ne peut être bouclé sans d’autres apports. Lancée le 27 mai, la campagne du financement participatif a d’ores et déjà récolté plus de 395 000 €. Un engouement qui motive encore plus la petite équipe qui vient de partir à la rencontre du monde de demain.

« Demain , le film » sortira à l’automne 2015 et sera projeté lors du Sommet Mondial pour le Climat de décembre 2015 à Paris, devant les chefs d’Etats et les médias du monde entier.

 

Pour aller plus loin :

 

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
5/5 - 1
You need login to vote.
9782253150657-T

Les conseilleurs et la vérité (1)

extractivisme

Extractivisme 1 America Latina 0

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire